Adoucissant maison : la recette pour faire son assouplissant naturel

L’adoucissant semble inévitable lors du nettoyage du linge ! Avez-vous déjà pensé à une alternative plus naturelle et plus économique ? Un adoucissant fait maison est idéal pour une approche « zéro déchet » dans l’entretien ménager, sans les inconvénients de l’adoucissant industriel. On vous livre notre meilleure recette !

Quelle est la différence entre adoucissant et assouplissant ?

Selon les marques industrielles, l’adoucissant parfumerait le linge, renforcerait les tissus, aiderait à réduire les frottements pendant le lavage, contribuerait à conserver la forme d’origine de nos vêtements ou encore à préserver l’intensité des couleurs. 
L’assouplissant quant à lui se limiterai à apporter de la souplesse au linge, sans parfum ni préservation des couleurs. On aurait tendance à le croire plus naturel mais dans les faits, ces 2 produits sont agressifs pour votre peau et pour l’environnement.

De plus, plus personne ne fait la différence aujourd’hui et les fabricants proposent des produits plus « complets », qu’on appelle adoucissants et qui sont 2 en 1.

Pourquoi il ne faut plus utiliser d'adoucissant industriel ?

Les raisons sont tellement nombreuses que je vais essayer de vous donner un aperçu bref et global des problèmes générés par les adoucissants qu’on peut trouver dans tous les commerces habituels :

Ils augmentent le risque d'allergies

Les adoucissants industriels sont bourrés de parfums de synthèse, de conservateurs et d’ingrédients agressifs pour notre peau. Si vous avez la peau sensible ou réactive, vous multipliez le risque d’allergie en utilisant ce genre de produit pour assouplir votre linge.
Nous ne pouvons que vous en déconseiller l’usage pour le linge de votre bébé !

Ils contribuent à la pollution

N’oublions pas non plus la pollution de l’environnement à cause des milliers de litres de produits usagés qui finissent par pollués les milieux aquatiques, menaçant la faune et la flore. Sans parler des bouteilles vides, qui s’ajoutent aux 35 millions de tonnes de déchets plastiques qui menacent nos océans…

Ils encrassent le lave-linge

Notamment lorsqu’on en met trop dans le compartiment pour « que ça sente vraiment bon », les adoucissant finissent par encrasser le tambour et les conduits des machines à laver petit à petit, en se déposant sur les parois. Ces dépôts peuvent également moisir et diminuer l’efficacité du rinçage de votre linge ainsi que la durée de vie de votre électroménager.
Pour diminuer ces dépôts, il faudrait augmenter la température de lavage mais cela revient à consommer encore plus d’énergie donc augmenter l’impact énergétique des adoucissants industriels. A éviter !

Il reste donc la solution de l’adoucissant fait maison, naturel et économique, qui pourra parfaitement remplacer votre adoucissant habituel.

Comment fabriquer un adoucissant naturel pour le linge ?

Vous allez être surpris tellement la recette de l’adoucissant maison est simple et rapide ! Préparez d’abord les ingrédients suivants : de l’eau, du vinaigre blanc, une huile essentielle si vous souhaitez parfumer votre linge, une bouteille en verre bien-sûr qui se ferme bien et c’est tout !

Pour 1 litre d’adoucissant naturel maison, mélangez 60 cl d’eau avec 30cl de vinaigre, puis ajoutez une dizaine de gouttes d’huile essentielle. Et voilà, votre adoucissant est prêt.
Utilisez l’équivalent d’un bouchon de votre bouteille dans le compartiment de votre machine à laver, pas plus ! Bon cela dépend de la taille de votre bouchon bien-sûr mais à titre d’exemple, cela doit représenter environ 3 bouchons de bouteille d’eau.

L’avantage d’utiliser du vinaigre, c’est qu’il va élimine le calcaire. Il va donc entretenir votre appareil, en même temps qu’il prend soin de votre linge, le tout pour un tout petit budget !

Quelles huiles essentielles pour un adoucissant maison ?

Tout d’abord, même sans ajouter d’huiles essentielles dans votre adoucissant fait maison, n’ayez crainte le vinaigre blanc ne parfumera pas votre linge ! Ouf ! Mais pourquoi se priver d’une bonne odeur naturelle pour notre linge frais ? Pour ça, les huiles essentielles sont une nouvelle fois un allié de taille. 

En fonction de vos préférences olfactives, optez pour :
– l’huile essentielle de lavande pour un côté fleuri et printanier
– l’huile essentielle de pin ou d’eucalyptus pour un maximum de fraicheur
– l’huile essentielle de cèdre pour une odeur légèrement boisé

Ajouter 10 à 15 gouttes par litre d’assouplissant maison, pas plus. Si jamais une réaction cutanée se présente au contact du ligne propre, essayez de diminuer la quantité d’huile essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *